La Piazza Navona de Rome

Piazza Navona à Rome

Cette place monumentale n’a pas une forme habituelle. Cela n’est pas dû à une tentative architecturale mais aux délimitations de l’ancien périmètre du stade de Domitien qui se trouvait autrefois à cet endroit. Le stade était un grand édifice commandé par l’empereur au premier siècle avant notre ère. Il avait une forme rectangulaire et était complètement recouvert de marbre blanc. Il pouvait contenir jusqu’à 30 000 spectateurs.

Contrairement à d’autres structures romaines construites pour accueillir des spectacles tels que Circus Maximus ou le Colisée, le stade de Domitien n’a pas offert des courses de charts ou des combats de gladiateurs. Ce lieu était réservé aux « Agones », c’est à dire un ensemble de jeu à la grecque : course à pied, pugilat, lancer de javelot et de disque…

Le nom de la place est précisément dérivé du terme grec « Agone », qui au fil du temps deviendra “Nagone” puis “Navone” et enfin “Navona”.

Comme dans presque tous les lieux destinés aux divertissements et aux jeux dans la Rome antique, le stade était entouré de tavernes et de lupanars (anciennes maisons closes). Les prostituées racolaient alors les clients en exposant des tableaux qui illustraient leurs spécialités et leurs compétences.

Sur la Piazza Navona vous trouverez l’église Sainte-Agnès-en-Agone dédiée à Sainte Agnès et la somptueuse fontaine des Quatre-Fleuves.

Place Navona à Rome

 

Envie d’en savoir plus sur cette ville ? Découvrez mon guide voyage complet de Rome

Laisser un commentaire