La basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome

La basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome

Fondée au 4ème siècle, la basilique de Santa Maria Maggiore (basilique de Sainte-Marie-Major) est l’une des 4 grandes basiliques de Rome. Son extérieur du XVIIIe siècle cache l’un des intérieurs byzantins les mieux conservés de la ville.

 

L’Histoire de la basilique Sainte-Marie-Majeure

Cette basilique se trouve sur le site d’un ancien temple dédié à la déesse Cybele. Selon une légende du 13ème siècle, la première église a été construite ici par le pape Libère (352-66) car c’est là que la Sainte Vierge Marie serait apparue. La légende raconte que la nuit du 4 au 5 août 358, la Vierge apparut en rêve au pape saint Libère, ainsi qu’à un riche romain nommé Jean. Elle demanda d’ériger un sanctuaire à un lieu déterminé. Au matin, constatant qu’il avait neigé en plein mois d’août, à l’endroit que la Vierge leur avait indiqué, le pape ordonna de construire la basilique Liberiana de « Santa Maria ad Nives » (« Sainte-Marie-aux-Neiges ») sur la surface enneigée en haut de la colline Esquilin. »

Depuis 1983, tous les 5 août, le miracle est commémoré à la basilique en libérant une douche de pétales de rose blanc du Dôme. Ce spectacle est l’une des expressions religieuses les plus émouvantes de Rome, que vous croyiez ou non à la légende.

La construction de la basilique aurait probablement commencé au début des années 400. A cette époque les églises dédiées à Marie commençaient à surgir dans tout l’empire, motivées par une dévotion de plus en plus populaire à la Vierge et l’acceptation officielle de son titre « Theotokos » (Mère de Dieu).

Au fil des années, la basilique a porté plusieurs noms tels que Sainte-Marie-aux-Neiges (dû à la chute de neige), Santa Maria Liberiana (en hommage au Pape Libère), Santa Maria del Presepe (pour avoir reçu une relique de la Sainte Crèche), et enfin, elle a été appelée Sainte-Marie-Majeure, puisqu’il s’agit de la plus grande des 26 églises de Rome à avoir été dédiée à la Vierge Marie.

Santa Maria Maggiore a été entièrement restaurée et rénovée au 18ème siècle, la façade et la plupart de la décoration intérieur datent de cette période. Aujourd’hui, la basilique reste très populaire auprès des pèlerins et des touristes.

 

Que voir lors de la visite de la basilique ?

L’architecture et le beffroi

L’intérieur et la façade sont principalement baroques et le fameux beffroi (le plus grand à Rome à 74 mètres) est de style roman. Les mosaïques intérieures datent du 5ème siècle, tandis que celles de l’extérieur datent du 13ème siècle. Le revêtement « Cosmati » (nommé pour la famille d’artistes qui l’a posé) au sol dans la basilique date du 12ème siècle. Quant au plafond du monument, on dit que le plafond serait doré avec de l’or des premiers voyages de Christophe Colomb en Amérique au 15ème siècle. Cette basilique a donc été embellie au fil des siècles depuis sa construction.

Les mosaïques

Les mosaïques les plus anciennes et les plus célèbres de la basilique Sainte-Marie-Majeure se situent sur l’arc de triomphe dans la nef. Qu’est-ce qui les distinguent des autres mosaïques anciennes que vous rencontrerez lors à Rome ? Leur âge ! En effet, ce sont les plus anciennes représentations connues de la Vierge Marie. Ils marquent une période dans laquelle l’art des mosaïques ainsi que la représentation de la Vierge ont prospéré en Occident. Lors de votre visite, ne manquez pas la mosaïque de Moïse guidant les Juifs d’Égypte dans la nef ainsi que la représentation du couronnement de Marie de l’artiste Jacopo Torriti située dans l’abside.

La Crypte de la Nativité

Les reliques les plus précieuses de Sainte-Marie-Majeure sont des fragments de la crèche ou du berceau utilisé pour tenir Jésus-Christ quand il est né. Ceux-ci sont conservés dans un reliquaire de cristal dans Crypte de la Nativité.

L’autre Chapelle Sixtine

Contrairement à sa cousine plus célèbre du Vatican (nommé pour le pape Sixte IV), cette chapelle a été nommé d’après du nom du pape Sixte V qui en a ordonné la construction. Elle a été conçue par Domenico Fontana et contient de précieuses reliques ainsi que les tombes des papes Sixte V et Pie V.

 

Informations pratiques

Adresse :

Piazza di Santa Maria Maggiore (cliquez ici pour voir le lieu sur Google Map)

Accès :

  • En métro : Termini ou Cavour ou Vittorio Emanuele
  • En bus lignes : 16, 70, 71, 75, 360

Tarifs :

  • Entrée gratuite
  • Visite guidée 3 € : permet l’accès à la Loggia delle Benedizioni , la Salle des Papes , et à l’escalier du Bernin

Horaires :

  • La basilique est ouverte tous les jours de 7h00 à 18h45

Horaire des messes :

  • Jours ouvrables : 7h – 8h – 9h – 10h – 11h – 12h – 18h
  • Jours fériés : 7h – 8h – 9h – 10h – 12h – 18h

Festivals et événements :

  • La légende de la chute de neige miraculeuse est commémorée chaque année le 5 août, lorsque les pétales de rose blanc sont jetés depuis le dôme lors de la messe
  • La fête de la Saint Vierge est le 15 août
  • Une procession avec les reliques de la crèche du Christ se déroule le 25 décembre

 

Envie d’en savoir plus sur cette ville ? Découvrez mon guide voyage complet de Rome

Laisser un commentaire