Akrotiri, une cité antique conservée sous les cendres

La cité antique d'Akrotiri à Santorin en Grèce

Le site de la ville antique d’Akrotiri de 12.000 m2 est un lieu à ne pas rater lors de votre séjour sur l’île de Santorin. L’existence de cette cité antique avec une forte influence minoenne remonte à l’âge de bronze.

Elle a été détruite lors de la terrible éruption du volcan de Santorin (qui considéré comme l’un des catastrophes naturelles les plus importantes de l’histoire Humaine) vers -1500 avant JC. Cette éruption volcanique ayant provoqué la propulsion de tonnes de cendres, celles-ci ont recouverts les bâtiments et les maisons de la cité sous plusieurs dizaine de mètres (40 à 50 mètres environ) et a permis de tout conserver. Cette histoire nous rappelle bien entendu celle de Pompéi qui a été également protégé dans un écrin de cendre. Contrairement à Pompéi, aucune corps, cadavre ou squelette n’ont été retrouvés, on peut donc supposer que les habitants ont fui les lieux avant la catastrophe, peut-être alertés par les tremblements de terre précédents l’éruption.

La cité d’Akrotiri a été découverte très tard. Même si certains archéologues parlent déjà d’une cité perdue sur l’île de Santorin dès la fin du 19ème siècle, ce n’est qu’à la fin des années 1960 que les fouilles seront entreprises par l’archéologue grec Spyridon Marinatos. Dès les premiers “coups de pelles” le 25 mai 1967, il découvre des restes de cette civilisation. Suivront les restes des maisons, de rues, des vases, des amphores, des jarres en céramique, des fresques murales, des mosaïques… Les couleurs d’origines ont persisté jusqu’à nous grâce à la cendre volcanique.

Malheureusement les plus plus belles pièces retrouvées ont été extrait de la cité antique minoenne et ont été transférées dans des musées nationaux à Athènes. Néanmoins, certaines fresques murales sont exposées au musée musée préhistorique de Théra. Il est possible de voir et d’acheter des reproductions parfaites de toutes ces pièces au Akron Art Center de Santorin.

Claire König (enseignante en sciences naturelles) nous parlent de toutes ces découvertes sur le site archéologique d’Akrotiri : “Celles-ci fournissent beaucoup d’informations : une flotte et son équipage permettent de connaître le gréement des navires, l’habillement des marins, leurs outils et leurs armes ; des habitants cueillant des fleurs, faisant des offrandes, des pêcheurs nus portant des poissons, des garçons boxant, nous renseignent sur la vie des hommes et des femmes de cette époque. Ces fresques sont magnifiques et très instructives.” Ci-dessous quelques photos pour illustrer ses propos.

Akrotiri cité antique

Akrotiri cité antique

Akrotiri cité antique

Akrotiri cité antique

(Copyright visuels Futura Planète)

Même si vous ne verrez pas toutes ces pièces colorés lors de votre visite, vous pourrez errer dans les rues dans l’ancienne ville et voir à quel point celle-ci était moderne. La cité disposait déjà  d’un grand port pour le commerce, d’un système complexe d’égouts, de rues qui distribuées logiquement toutes la cité, de maison à plusieurs étages, de salles de bains dans les habitations….

Afin de protéger ce site archéologique, un toit à été installé en 2012 au dessus des restes de la ville antique. Actuellement des fouilles sont encore en cours sur le site.


Quelques photos du site

Cité antique Akrotiri

Cité antique Akrotiri

Cité antique Akrotiri

Cité antique Akrotiri


Informations pratiques

  • Adresse : Akrotiri 847 00, Grèce
  • Numéro téléphone : +30 2286 081939
  • Horaires et jours ouverture : 8h00-20h00 en été et 8h00-15h en hiver
  • Tarifs entrée: 12 € ou 6 € en tarifs réduits
  • Des bus font la liaison depuis Fira et Oia
  • Si vous venez en voiture il y a un grand parking devant le site au prix de € (prévoyez de l’argent en liquide)
  • Plus d’informations sur leur site internet
  • Plan de la cité antique :

Plan cité antique Akrotiri
 

Envie d’en savoir plus sur cette île ? Découvrez mon guide voyage complet de Santorin !

Laisser un commentaire