La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

La Maison de la Terreur à Budapest

La Maison de la Terreur se situe au 60 avenue Andrássy à Budapest. Le bâtiment qui abrite ce musée a été utilisé autrefois par l’Autorité de Protection de l’État (en hongrois, Államvédelmi Hatóság) ou ÁVH, qui était la police politique de la Hongrie communiste de 1945 à 1956. L’ÁVH était similaire à la police secrète du KGB de l’Union soviétique. 

 

L’exposition permanente du musée

Ce musée a été inauguré en 2002. Sur plusieurs étages, il retrace l’Histoire de la domination nazie et communiste subit par la Hongrie et revient sur l’Histoire du fascisme dans le pays. 

L’exposition permanente s’attarde également sur l’ÁVH, leur impact sur le quotidien des hongrois et sur les atrocités qu’ils ont pu commettre. D’ailleurs, une partie de l’exposition se situe au sous-sol, afin de voir des exemples des cellules que l’ÁVH a utilisé pour briser la volonté de leurs prisonniers. Un ascenseur descend dans les entrailles du bâtiment pour voir où tant d’horreur a été infligée aux victimes hongroises. Au fur et à mesure de la visite vous aurez également l’occasion de voir divers matériels et objets d’époque (documents, téléphones, armes, tank…). 

La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

La visite est mise en musique tout le long du parcours. La partition comprend le son d’un orchestre à cordes, des mélanges stéréophoniques spéciaux et des effets sonores.

Les informations de l’exposition sont en hongrois et en anglais. Des audioguides en anglais et en allemand sont également disponibles. À l’intérieur, il est interdit de prendre de photos ou de filmer.

A l’extérieur le bâtiment, l’architecte a créé un cadre noir dépassant du haut du toit qui avec son ombre forme le mot “TERROR”.

La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

De plus, des milliers de portraits des victimes sont incrustés dans les murs au rez-de-chaussée extérieur. Tout cela est fait pour rappeler les horreurs infligées aux victimes hongroises.

La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

 

L’Histoire du bâtiment

Dès 1944 les nazis ont torturé et tué des centaines de personnes dans la cave de ce bâtiment. Depuis les bureaux luxueux des étages supérieurs, des ordres de tirer sur les Juifs et de jeter leurs corps dans la rivière étaient donnés. 

En 1945, quelques mois à peine après la prise du pouvoir de l’Union soviétique en Hongrie, les communistes ont repris la suite des agissements barbares des nazis. En effet, ils partageaient tous deux une obsession malveillante pour le contrôle de la population. Les nazis ont peut-être été expulsés, mais cela n’a pas soulagé le peuple.

Le bâtiment est alors devenu le siège de l’Autorité de Protection de l’État (ÁVH), dirigée par des marionnettes soviétiques. De là, ils ont gouverné avec une poigne de fer pour réprimer les rébellions hongroises et soumettre ce peuple. L’ÁVH était redoutée à travers tout le pays. À cause des agents de l’ÁVH, des milliers de personnes ont été tuées sans hésitation ou ont été exécutées sans procès (le plus souvent dans les caves de ce bâtiment). 

La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

L’ÁVH a quitté le bâtiment en 1956, mais les Soviétiques ont continué de contrôler la population hongroise pendant de nombreuses décennies. Les dernières troupes soviétiques n’ont quitté la ville et le pays qu’en 1991.

Pour de nombreux citoyens de Budapest, cette période est encore fraîche dans leur mémoire et cela est une profonde cicatrice toujours ouverte.

La Maison de la Terreur à Budapest (le musée du totalitarisme)

 

Informations pratiques

Horaires d’ouverture :

  • Du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00
  • Fermé les lundis

Tarifs

Adresse : Budapest, Andrássy út 60, 1062 Hongrie

Transports :

  • Métro M1 => station : Vörösmarty utca
  • Tram 4 ou 6 => station : Oktogon

Site web : https://www.terrorhaza.hu/en 

 

Envie d’en savoir plus sur cette ville ? Découvrez mon guide voyage complet de Budapest

 

 

Activités à Budapest à prix réduits ⤵️

Laisser un commentaire