Le refuge pour animaux de Santorin : SAWA

Le refuge pour les animaux de Santorin

Plusieurs jours après mon arrivée à Santorin, j’ai remarqué qu’ils y avaient de nombreux ânes et mules un peu partout et qu’ils travaillaient toute la journée en portant des touristes sur leur dos, notamment pour faire la liaison entre les villes de Fira et Oia et leurs ports situés en contrebas de la falaise. Ami des animaux depuis toujours, je me suis demandé s’ils étaient bien traités. Après quelques recherches sur internet, j’ai découvert que ces équidés étaient maltraités mais qu’une association locale avait créé un sanctuaire pour recueillir ces malheureux.

Cette association se nomme SAWA : Santorini Animal Welfare Association. Ce refuge n’accueille pas que les ânes et les mules maltraités mais aussi de nombreux chiens et des cochons. Après avoir lu beaucoup de choses sur ce lieu j’ai décidé de m’y rendre pour faire un don afin de contribuer à leur action.

Dès mon arrivée devant la porte du refuge une meute de chien a accouru dans ma direction pour m’accueillir (ça fait une drôle d’impression). En quelques secondes quasiment tous les chiens étaient derrière la grille et mon entrée c’est fait sous des aboiements amicaux. À peine un pied à l’intérieur que j’étais à genoux en train de caresser tous ces petits mignons à fourrure.

 

Christina au grand cœur…

J’ai ensuite rencontré Christina, le responsable du refuge. Une femme aux allures de baroudeuse qui n’a pas peur de mettre la main à la patte. Nous commençons à discuter en anglais et dès que je lui dis que je suis français, celle-ci se met à parler un français parfait : “je suis allée à l’école française à Athènes” me dit-elle. Dès le début de notre conversation je peux déceler elle une grande dévotion et un coeur immense.

Christina, la présidente du refuge SAWA pour animaux à Santorin

Activiste dans l’âme et protectrice des animaux depuis toujours, elle a débuté ce refuge toute seule 8 ans auparavant et ce un peu par hasard. Elle était venue travailler dans un hôtel de l’île et au vue de la condition des animaux à son arrivée, la création de ce lieu lui est apparue comme une évidence. Elle me raconte que lors de ces trajets en voiture entre son domicile et son lieu de travail, elle croisait des dizaines de chiens et de chat mal en point.

En effet, à l’époque aucun organisme ne s’occupait des animaux errant, ni ne régulait leur population. Une politique de stérilisations gratuite a alors été mise en place par Christina pour éviter la trop grande reproduction des chiens et des chats.

Concrètement n’importe quel habitant de Santorin peut bénéficier de stérilisation gratuite pour ses animaux domestiques. La gratuité de ces procédures n’est pas réservée qu’aux animaux errants. Stériliser les animaux domestiques permets d’éviter que les chiots et chatons ne soient abandonnés. Malgré cela certains propriétaires ne font pas stériliser leurs animaux et Christina retrouve régulièrement des chiots déposés dans des boîtes devant le refuge durant la nuit.

Ci-dessus une portée de chiots recueillis quelques jours avant ma visite.

Porté de chiots recueillis au refuge de Santorin

Grâce à SAWA les chiots abandonnés ne deviennent plus des chiens errants. Ces chiots sont désormais pris en charge et participe au programme d’adoption entre Santorin et plusieurs pays du nord de l’Europe. D’ailleurs je n’ai vu aucun chien errant dans sur les routes de Santorin lors de mon séjour de 15 jours, une fierté pour Christina car cela n’était pas du tout le cas il y 8 ans. La surpopulation de chiens et chat errants était tellement importante par le passée que les autorités locales distribuées du poison aux ouvriers des chantiers de l’île pour qu’ils en déposent un peu partout afin de tuer ces animaux errants avant les saisons touristiques.

Actuellement, Christina peut accueillir maximum 70 chiens à la fois. Bien sûr elle ne refuse aucun chien. Le refuge compte aujourd’hui une centaine de chiens. Chaque chien a un nom et est assigné à un “enclos” avec d’autres chiens en fonction de leurs affinités.

 

Des mules, des ânes et des cochons

En plus des chiens, un sanctuaire pour les équidés a été créé. Soit ces animaux sont saisis chez des propriétaires peu soucieux de leur bien-être, soit ils sont déposés devant le refuge attaché à un arbre. D’ailleurs Christina laisse en permanence des cordes accrochés aux arbres pour que lors des abandons nocturnes les animaux y soient attachés, qu’ils ne partent pas dans la nature en pleine nuit et qu’ils soient bien récupérés par les membres de SAWA le matin.

J’ai pu y voir des mulets, des mules et des ânes très mal en point. Leurs histoires sont très similaires. Ils étaient surexploités par des hommes sans scrupules. Les mauvaises conditions de vie de ces malheureux se voient à leur aspect. En plus d’être utilisés pour le transport de touristes l’été du matin au soir, ils sont également exploités l’hiver dans les carrières pour transporter des pierres là où les camions ne peuvent pas accéder. Beaucoup d’entre eux sont encore très maigres. Mais au refuge, ils disposent de tout ce qu’il faut pour se requinquer, vivre une retraite paisible et bénéficier de soins médicaux adéquat.

Les ânes et les mules recueillis au refuge de Santorin

J’ai eu un gros coup de cœur de cette mule blanche qui ne me lâchait pas d’une semelle et qui frottait sa tête sur mes flancs pour avoir des câlins. J’aurais aimé la mettre dans ma poche et la ramener avec moi à Paris (et avoir l’espace pour l’accueillir bien sûr 🙂 !).

Mule blanche au refuge des animaux de Santorin

Quant aux cochons, ils étaient tout simplement trop mignons. Je n’en avais jamais vu d’aussi près. C’était très étonnant de les voir se comporter comme des petits chiens à nous suivre partout. En tout cas ils ont beaucoup appréciaient mes chaussures et surtout mes lacets qu’ils ont bien mâchouillé !

Cochon et chiens du refuge SAWA de Santorin

 

Comment aider le refuge de Santorin ?

L’adoption vers la France n’est pas possible. En effet, l’association n’a pas d’accord avec les associations de protections animales françaises. Les adoptions des chiens de Santorin se font avec des pays du nord de l’Europe, l’Allemagne et la Suisse. Néanmoins, si vous voyagez de Santorin vers un de ces pays il est possible d’aider l’association en transportant les animaux avec vous. Le billet d’avion du chien est pris en charge par l’association et à votre arrivée une autre association locale récupérera le chien pour le conduire dans sa nouvelle famille. Votre rôle sera juste d’accompagner le chien. Si vous êtes intéressés, contactez SAWA via la page Facebook.

Le meilleur moyen de les aider est de faire des dons par l’intermédiaire du module Paypal de leur page Facebook. Les dons sont utilisés pour la nourriture et les soins des animaux du refuge.

 

Bientôt un nouveau refuge tout neuf !

La maison mère dont dépend le refuge de Santorin est situé en Allemagne. Elle a récemment acquis un grand terrain pour y faire construire un vrai refuge avec des infrastructures en “dur”. En effet aujourd’hui le refuge est composé de grillage exclusivement, il n’y a pas de de murs pour entourer les lieux (c’est Christina et quelques volontaires qui ont tout installé).

Pour le moment il est impossible d’accueillir les chats dans le refuge. Christina s’occupe des plus mal en point directement chez elle. Ce futur refuge disposera d’une chatterie digne de ce nom.

Une campagne de récolte de don a été mise en place afin de commencer la construction du nouveau refuge. Vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice en faisant un don via Paypal en cliquant ici.

N’hésitez pas à partager cet article et à parler de la récolte de don pour le nouveau refuge. Si vous passez à Santorin, allez donc rendre visite à Christina pour visiter le refuge, apporter un peu d’amour à ces animaux et faire un don sur place.

Pour en savoir plus sur ce refuge, RDV sur leur site internet ou sur leur page Facebook.

Les deux derniers mots iront pour Christina : BRAVO et MERCI !

 

Quelques photos du refuge de Santorin

Les chiens du refuge de Santorin

Les chiens du refuge de Santorin

Les chiots du refuge de Santorin

Un âne au refuge de Santorin

Ânes, mules et cochon !

Le refuge pour animaux de Santoin

 

Envie d’en savoir plus sur cette île ? Découvrez mon guide voyage complet de Santorin !

Comments (2)

  1. Les Voyages du Parisien Heureux 30 juin 2018 at 22 h 39 min

    Bonjour Victor,
    Je suis arrivée à Santorin le 26 juin 2018. Voir les ânes et les mules m’a non seulement attristée, mais aussi révoltée. Quand j’ai tapé 《Aider les ânes de Santorin 》 dans Google, je suis tombée sur votre site. Merci, merci, merci!!! Je ne parviens pas à trouver l’adresse de Christina (SAWA). Pourriez-vous svp me mettre en contact avec elle? Je n’ai pas de compte FB. J’ai écrit un mot à son organisme, mais je ne sais pas quand j’aurai des nouvelles. J’aurais aimé lui rendre visite et lui parler directement. Le site indique une impossibilité de visite à cause du déménagement, mais étant donné ma situation, peut-être m’ouvrirait-elle ses portes?
    Par ailleurs, je vous félicite également pour votre blog!
    Cordialement,
    Christine
    30 juin 2018

    • Les Voyages du Parisien Heureux 3 juillet 2018 at 20 h 29 min

      Bonjour Christine,
      Merci pour votre commentaire 🙂
      Je n’ai pas encore la nouvelle adresse du nouveau refuge. Je vous invite à consulter régulièrement cette page de leur site pour en savoir plus : https://www.sawasantorini.com/visits-to-sawa
      Désolé de ne pas pouvoir plus vous aider.
      J’espère que votre séjour à Santorin vous a plu ?!
      A très bientôt 🙂

Laisser un commentaire